annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Vous pensez encore que l’architecture d’entreprise est une approche informatique ? Vous avez tort …

2
0
EA approche informatique.png

Brève histoire de l'entreprise

Il y a une trentaine d’années, de nombreux secteurs ont été déréglementés, entrainant l’intensification de la concurrence et une plus grande ouverture à l’international. Le paysage économique a alors beaucoup évolué : il a vu se multiplier les regroupements, les fusions et les acquisitions ; mais aussi la création de nouveaux réseaux de partenariats, de canaux de distribution et l’externalisation de certaines tâches.
Les entreprises se sont aussi rapidement et largement informatisées. En commençant par les fonctions support, puis les métiers, pour aboutir au développement de systèmes d’information. Ces évolutions ont induit des changements organisationnels importants, la création de nouveaux flux de partage de l’information, et l’automatisation de nombreux processus métier. Il en a résulté la création de silos fonctionnels et l’accumulation d’applications logicielles, entrainant alors une complexification des systèmes d’information. C’est dans ce contexte de changement et de complexification structurels importants de l’entreprise que la discipline de l’architecture d’entreprise est née.

Brève histoire de l’architecture d’entreprise

L’architecture d’entreprise est venue des Etats Unis à la fin des années 1980, et avait pour objectif de résoudre la complexité informatique et de réduire ses coûts. Il s’agissait donc de simplifier la mise en œuvre des systèmes informatiques et d’aligner les processus IT avec les métiers. C’est John Zachman qui a développé son cadre, le fameux «framework Zachman». Grâce à une conception systémique de l’entreprise, il permet de découper ses différents composants, les « artefacts », afin de faciliter leur assemblage. D’autres frameworks se sont par la suite développés, à l’instar de TOGAF (The Open Group Architecture Framework<) créé en 1998, ou de FEA (Federal Entreprise Architecture) en 2006. En France, l’approche de l’urbanisation informatique se développe dans les années 2000 sur le même principe. L’architecture d’entreprise est donc à l’origine au service de l’IT. Elle permet de donner une vision d’ensemble du système d’information (SI) à tous les acteurs de l’entreprise, et d’améliorer sa performance. Puis, de la modélisation opérationnelle de l’IT et des processus métier, elle est passée aujourd’hui à la modélisation de la stratégie, des risques, et à la simulation de scénarios.

L’architecture d’entreprise est aujourd’hui au service de l’innovation métier

Car aujourd’hui, avec le développement massif du numérique et la transformation des usages, l’architecture d’entreprise a elle aussi évolué, pour ne pas dire s’est transformée pour être au plus proche, et même anticiper les nouveaux besoins des entreprises.

Avec la transformation numérique, les entreprises évoluent en effet dans des écosystèmes de plus en plus étendus (elles ont besoin d’être connectées à leurs clients, partenaires et fournisseurs) ; et elles développent pour leurs clients des services et parcours d’achat entièrement numériques, c’est-à-dire accessibles en mobilité, depuis de multiples terminaux, via les réseaux sociaux, les objets connectés etc.
L’architecture d’entreprise a donc évolué pour être désormais au service de l’innovation métier.
Elle permet en effet aujourd’hui de modéliser la stratégie métier, cartographier le parcours client et les relier avec l’architecture applicative et technologique tout en identifiant les interdépendances entre ces différents éléments. L’ensemble de ces informations sont ensuite utilisées pour créer des scénarios de transformations, établir des tableaux de bords qui permettent de mesurer les risques et impacts de ces derniers sur l’organisation afin de prendre des décisions adaptées au contexte de transformation et d’innovation de l’entreprise.
Supposons que vous souhaitez lancer un nouveau concept innovant sur le marché. Vous allez pouvoir modéliser l’impact métier de votre projet sur votre architecture informatique, et comprendre toutes les implications avant de lancer effectivement ce projet. En adoptant une approche d’architecture d’entreprise, vous réduisez ainsi les temps de mise sur le marché tout en maîtrisant les coûts, car vous avez une vision claire de l’impact des nouveaux projets sur votre entreprise.

Depuis plusieurs années nous avons développé notre offre d’architecture d’entreprise sur cette vision, afin d’aider nos clients à relever les défis d’un environnement toujours plus disruptif. Nous sommes fiers d’être reconnu pour la 10ème année consécutive leader dans le rapport « 2018 Gartner Magic Quadrant for Enterprise Architecture Tools », et nous remercions nos clients et partenaires pour leur confiance et leur investissement renouvelés pendant toutes ces années.  

2
Comment
Administrator

Brève histoire de l'entreprise

Il y a une trentaine d’années, de nombreux secteurs ont été déréglementés, entrainant l’intensification de la concurrence et une plus grande ouverture à l’international. Le paysage économique a alors beaucoup évolué : il a vu se multiplier les regroupements, les fusions et les acquisitions ; mais aussi la création de nouveaux réseaux de partenariats, de canaux de distribution et l’externalisation de certaines tâches.
Les entreprises se sont aussi rapidement et largement informatisées. En commençant par les fonctions support, puis les métiers, pour aboutir au développement de systèmes d’information. Ces évolutions ont induit des changements organisationnels importants, la création de nouveaux flux de partage de l’information, et l’automatisation de nombreux processus métier. Il en a résulté la création de silos fonctionnels et l’accumulation d’applications logicielles, entrainant alors une complexification des systèmes d’information. C’est dans ce contexte de changement et de complexification structurels importants de l’entreprise que la discipline de l’architecture d’entreprise est née.

Brève histoire de l’architecture d’entreprise

L’architecture d’entreprise est venue des Etats Unis à la fin des années 1980, et avait pour objectif de résoudre la complexité informatique et de réduire ses coûts. Il s’agissait donc de simplifier la mise en œuvre des systèmes informatiques et d’aligner les processus IT avec les métiers. C’est John Zachman qui a développé son cadre, le fameux «framework Zachman». Grâce à une conception systémique de l’entreprise, il permet de découper ses différents composants, les « artefacts », afin de faciliter leur assemblage. D’autres frameworks se sont par la suite développés, à l’instar de TOGAF (The Open Group Architecture Framework<) créé en 1998, ou de FEA (Federal Entreprise Architecture) en 2006. En France, l’approche de l’urbanisation informatique se développe dans les années 2000 sur le même principe. L’architecture d’entreprise est donc à l’origine au service de l’IT. Elle permet de donner une vision d’ensemble du système d’information (SI) à tous les acteurs de l’entreprise, et d’améliorer sa performance. Puis, de la modélisation opérationnelle de l’IT et des processus métier, elle est passée aujourd’hui à la modélisation de la stratégie, des risques, et à la simulation de scénarios.

L’architecture d’entreprise est aujourd’hui au service de l’innovation métier

Car aujourd’hui, avec le développement massif du numérique et la transformation des usages, l’architecture d’entreprise a elle aussi évolué, pour ne pas dire s’est transformée pour être au plus proche, et même anticiper les nouveaux besoins des entreprises.

Avec la transformation numérique, les entreprises évoluent en effet dans des écosystèmes de plus en plus étendus (elles ont besoin d’être connectées à leurs clients, partenaires et fournisseurs) ; et elles développent pour leurs clients des services et parcours d’achat entièrement numériques, c’est-à-dire accessibles en mobilité, depuis de multiples terminaux, via les réseaux sociaux, les objets connectés etc.
L’architecture d’entreprise a donc évolué pour être désormais au service de l’innovation métier.
Elle permet en effet aujourd’hui de modéliser la stratégie métier, cartographier le parcours client et les relier avec l’architecture applicative et technologique tout en identifiant les interdépendances entre ces différents éléments. L’ensemble de ces informations sont ensuite utilisées pour créer des scénarios de transformations, établir des tableaux de bords qui permettent de mesurer les risques et impacts de ces derniers sur l’organisation afin de prendre des décisions adaptées au contexte de transformation et d’innovation de l’entreprise.
Supposons que vous souhaitez lancer un nouveau concept innovant sur le marché. Vous allez pouvoir modéliser l’impact métier de votre projet sur votre architecture informatique, et comprendre toutes les implications avant de lancer effectivement ce projet. En adoptant une approche d’architecture d’entreprise, vous réduisez ainsi les temps de mise sur le marché tout en maîtrisant les coûts, car vous avez une vision claire de l’impact des nouveaux projets sur votre entreprise.

Depuis plusieurs années nous avons développé notre offre d’architecture d’entreprise sur cette vision, afin d’aider nos clients à relever les défis d’un environnement toujours plus disruptif. Nous sommes fiers d’être reconnu pour la 10ème année consécutive leader dans le rapport « 2018 Gartner Magic Quadrant for Enterprise Architecture Tools », et nous remercions nos clients et partenaires pour leur confiance et leur investissement renouvelés pendant toutes ces années.