annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Evaluer votre portefeuille IT en 5 points

Evaluer Portefeuille IT en 5 points
9470
0

La plupart des départements informatiques manquent tout simplement d’une méthode qui les aide à évaluer correctement leurs ressources informatiques. Une méthode simple constituée de trois phases consisterait à faire l’inventaire des ressources informatiques, à les évaluer, puis à réaliser la transformation du portefeuille IT.

Concentrons-nous aujourd'hui sur la façon d'évaluer le portefeuille IT. Ceci peut être fait en 5 points :

1- Obtenir une vue consolidée de votre portefeuille IT

Pour évaluer une application, vous devez obtenir une vue d'ensemble de tous les paramètres qui caractérisent une application comme son coût et son cycle de vie. Mais une application ne se limite pas à elle-même et possède de nombreux liens avec les métiers et les autres systèmes. Ainsi, une application peut être liée à des éléments métier comme des processus ou des capacités métier.

Les liens que vous créez entre une application et son environnement vous aideront à mieux comprendre votre environnement informatique. Si vous recensez tous les processus métier que supporte une application, vous connaîtrez de façon réciproque toutes les applications qui sont liées à un processus métier donné. Ceci vous permettra de déterminer les coûts applicatifs nécessaires pour supporter ce processus métier, et donc de prendre des décisions en connaissance de cause concernant l'évolution de votre portefeuille IT.

2- Comprendre les coûts de fonctionnement

Comprendre vos coûts d'exploitation est la clé pour mieux planifier votre budget et les investissements futurs. Mais, être capable de relier le coût des applications avec leur valeur métier est encore mieux. Ceci vous permettra d’obtenir une meilleure représentation de vos applications et de mieux décider des applications à garder ou à supprimer dans votre portefeuille IT. D’autre part, les coûts des applications ne sont pas faits d'un seul bloc et incluent différents types de coûts comme les coûts de licence, de maintenance, de main-d'œuvre ou d'infrastructure. En contrôlant ces coûts, vous avez en fait plusieurs leviers à votre disposition pour les réduire. Vous pouvez également surveiller l'évolution de ces coûts dans le temps afin d'identifier toute augmentation ou diminution anormale.

3- Mesurer l'alignement des applications aux besoins métier

En cartographiant les capacités métier, vous pouvez voir concrètement comment les applications supportent les activités métier. En effet, à l’aide d’un codage couleur simple dans les représentations des capacités métier, vous pouvez visualiser facilement quelles sont les applications qui vous coûtent le plus cher ou celles qui ont une faible valeur métier. Vous pouvez même identifier les applications en voie d’obsolescence, et celles qui menacent une ou plusieurs activités métier. La cartographie des capacités métier vous aide aussi à identifier les applications redondantes et donc à rationaliser votre portefeuille IT.

4- Piloter les technologies sous-jacentes des applications

Les applications métier reposent sur des technologies logicielles sous-jacentes qui peuvent être par exemple, des bases de données ou des systèmes d’exploitation. Vous devez vous assurer que ces composants technologiques sont à jour et conformes avec la politique définie par votre entreprise. Pour ce faire, vous devez avoir à votre disposition des rapports de cycle de vie ou de conformité des technologies. La dépendance de votre portefeuille IT vis-à-vis des fournisseurs est également critique surtout si certains de vos fournisseurs ne sont pas fiables, ou si vous décidez de mettre fin à des contrats avec certains fournisseurs pour des raisons de politique d'entreprise.

5- Evaluer les ressources IT selon des critères pertinents

Enfin, grâce à des critères d'évaluation tels que la valeur métier, les coûts ou les risques, vous êtes en mesure de mieux catégoriser vos ressources informatiques pour optimiser votre portefeuille IT. Par exemple, les responsables informatiques peuvent envisager de retirer certaines applications dont la valeur métier est faible et les coûts élevés, tout en gardant ceux présentant une valeur métier élevée et des coûts réduits. Ces critères d’évaluation sont essentiels, mais vous pouvez aussi définir d'autres critères personnalisés qui sont plus pertinents pour votre organisation, afin de mieux évaluer votre environnement informatique.

Pour en savoir plus sur la phase d'évaluation de la gestion du portefeuille IT, je vous invite à télécharger notre ebook : "5 façons d'évaluer votre portefeuille IT".

9470
0
Comment

La plupart des départements informatiques manquent tout simplement d’une méthode qui les aide à évaluer correctement leurs ressources informatiques. Une méthode simple constituée de trois phases consisterait à faire l’inventaire des ressources informatiques, à les évaluer, puis à réaliser la transformation du portefeuille IT.

Concentrons-nous aujourd'hui sur la façon d'évaluer le portefeuille IT. Ceci peut être fait en 5 points :

1- Obtenir une vue consolidée de votre portefeuille IT

Pour évaluer une application, vous devez obtenir une vue d'ensemble de tous les paramètres qui caractérisent une application comme son coût et son cycle de vie. Mais une application ne se limite pas à elle-même et possède de nombreux liens avec les métiers et les autres systèmes. Ainsi, une application peut être liée à des éléments métier comme des processus ou des capacités métier.

Les liens que vous créez entre une application et son environnement vous aideront à mieux comprendre votre environnement informatique. Si vous recensez tous les processus métier que supporte une application, vous connaîtrez de façon réciproque toutes les applications qui sont liées à un processus métier donné. Ceci vous permettra de déterminer les coûts applicatifs nécessaires pour supporter ce processus métier, et donc de prendre des décisions en connaissance de cause concernant l'évolution de votre portefeuille IT.

2- Comprendre les coûts de fonctionnement

Comprendre vos coûts d'exploitation est la clé pour mieux planifier votre budget et les investissements futurs. Mais, être capable de relier le coût des applications avec leur valeur métier est encore mieux. Ceci vous permettra d’obtenir une meilleure représentation de vos applications et de mieux décider des applications à garder ou à supprimer dans votre portefeuille IT. D’autre part, les coûts des applications ne sont pas faits d'un seul bloc et incluent différents types de coûts comme les coûts de licence, de maintenance, de main-d'œuvre ou d'infrastructure. En contrôlant ces coûts, vous avez en fait plusieurs leviers à votre disposition pour les réduire. Vous pouvez également surveiller l'évolution de ces coûts dans le temps afin d'identifier toute augmentation ou diminution anormale.

3- Mesurer l'alignement des applications aux besoins métier

En cartographiant les capacités métier, vous pouvez voir concrètement comment les applications supportent les activités métier. En effet, à l’aide d’un codage couleur simple dans les représentations des capacités métier, vous pouvez visualiser facilement quelles sont les applications qui vous coûtent le plus cher ou celles qui ont une faible valeur métier. Vous pouvez même identifier les applications en voie d’obsolescence, et celles qui menacent une ou plusieurs activités métier. La cartographie des capacités métier vous aide aussi à identifier les applications redondantes et donc à rationaliser votre portefeuille IT.

4- Piloter les technologies sous-jacentes des applications

Les applications métier reposent sur des technologies logicielles sous-jacentes qui peuvent être par exemple, des bases de données ou des systèmes d’exploitation. Vous devez vous assurer que ces composants technologiques sont à jour et conformes avec la politique définie par votre entreprise. Pour ce faire, vous devez avoir à votre disposition des rapports de cycle de vie ou de conformité des technologies. La dépendance de votre portefeuille IT vis-à-vis des fournisseurs est également critique surtout si certains de vos fournisseurs ne sont pas fiables, ou si vous décidez de mettre fin à des contrats avec certains fournisseurs pour des raisons de politique d'entreprise.

5- Evaluer les ressources IT selon des critères pertinents

Enfin, grâce à des critères d'évaluation tels que la valeur métier, les coûts ou les risques, vous êtes en mesure de mieux catégoriser vos ressources informatiques pour optimiser votre portefeuille IT. Par exemple, les responsables informatiques peuvent envisager de retirer certaines applications dont la valeur métier est faible et les coûts élevés, tout en gardant ceux présentant une valeur métier élevée et des coûts réduits. Ces critères d’évaluation sont essentiels, mais vous pouvez aussi définir d'autres critères personnalisés qui sont plus pertinents pour votre organisation, afin de mieux évaluer votre environnement informatique.

Pour en savoir plus sur la phase d'évaluation de la gestion du portefeuille IT, je vous invite à télécharger notre ebook : "5 façons d'évaluer votre portefeuille IT".