annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Transformation digitale : une opportunité pour l’entreprise, mais encore ?

0
0
Transformation digitale : une opportunité pour l’entreprise, mais encore?

Le constat est devenu presque banal : toutes les entreprises, à leur rythme, dans le cadre ou non d’une vraie stratégie, sont en pleine transformation digitale. Ce nouveau paradigme est une chance, une opportunité même. Pouvoir se recentrer sur son cœur de métier chaque fois que c’est possible en adoptant des applications Cloud, permettre aux salariés de travailler de n’importe où sans leur imposer une présence physique sur un site, offrir à ses clients des informations en temps réel sur les produits… Nous en avons tous rêvé, et aujourd’hui c’est enfin possible.

Pourtant ces incroyables possibilités qui sont offertes à l’entreprise, encore faut-il savoir les mettre en œuvre, les intégrer et enfin les faire accepter. Car qui dit transformation, dit non seulement changement de modèle économique, mais aussi bouleversement des rôles et des relations entre les équipes. Imposer à ses collaborateurs l’usage d’une tablette en oubliant qu’une partie des effectifs est peut être «digital réfractaire» peut avoir des effets contre-productifs. De même que vouloir dématérialiser les processus avec les fournisseurs sans s’assurer de leur bonne compréhension de la démarche fait courir le risque de son échec.

Un alignement de plus en plus fort entre l’IT et les métiers

Dans ce cadre, le DSI a un rôle fondamental à jouer, car c’est à lui de tirer parti des technologies numériques disponibles pour mettre en place cette transformation, implémenter de nouveaux business modèles et améliorer l’expérience client. Il ne suffit pas d’imaginer les nouvelles possibilités qu’offre la technologie, l’entreprise doit également  se mettre en ordre de marche pour passer avec succès de la vision à l’exécution. Il faut se doter des nouvelles capacités nécessaires, accompagner les processus, et savoir utiliser les actifs stratégiques différemment tout en gérant les risques associés au changement.

Face à ces enjeux et aux pressions multiples, le défi du DSI est d’amener ses équipes à concevoir ce changement comme une opportunité́ de concentrer leurs efforts sur le support à l’innovation plutôt que sur la gestion des affaires courantes. C’est pour lui une fantastique opportunité de contribuer à l’élaboration de la stratégie de l’entreprise, en identifiant les moyens technologiques nécessaires permettant de transformer la vision des métiers en réussite opérationnelle. Grace à son aptitude à gérer des projets complexes, le DSI est particulièrement bien placé pour  comprendre les réelles opportunités et les risques liés à tout projet de transformation. Son rôle est d’autant plus critique que l’on considère que les deux tiers des projets de transformation numérique échouent car l’entreprise évalue mal les moyens humains ou techniques nécessaires à la réussite de ce type de projets.

Pour diminuer les risques liés aux projets de transformation digitale on voit de plus en plus d’entreprises réévaluer la place de l’Architecture d’Entreprise au sein des équipes IT pour lui assigner un rôle plus stratégique. Il semble y avoir une prise de conscience sur le fait que l’Architecture d’Entreprise, grâce à ses méthodes et à ses outils, peut permette de mieux maîtriser la complexité des projets de transformation. Sur ce thème, le Centre d’Excellence Sur l’Architecture, le Management et l’Economie des Systèmes - CESAMES – et The Open Group consortium qui œuvre dans le domaine de l’IT au développement de standards ouverts, ont récemment publié un livre blanc intitulé Enjeux & compétences de la transformation numérique, auquel MEGA International a contribué et dont je vous recommande chaudement la lecture.

Comment
MEGA

Le constat est devenu presque banal : toutes les entreprises, à leur rythme, dans le cadre ou non d’une vraie stratégie, sont en pleine transformation digitale. Ce nouveau paradigme est une chance, une opportunité même. Pouvoir se recentrer sur son cœur de métier chaque fois que c’est possible en adoptant des applications Cloud, permettre aux salariés de travailler de n’importe où sans leur imposer une présence physique sur un site, offrir à ses clients des informations en temps réel sur les produits… Nous en avons tous rêvé, et aujourd’hui c’est enfin possible.

Pourtant ces incroyables possibilités qui sont offertes à l’entreprise, encore faut-il savoir les mettre en œuvre, les intégrer et enfin les faire accepter. Car qui dit transformation, dit non seulement changement de modèle économique, mais aussi bouleversement des rôles et des relations entre les équipes. Imposer à ses collaborateurs l’usage d’une tablette en oubliant qu’une partie des effectifs est peut être «digital réfractaire» peut avoir des effets contre-productifs. De même que vouloir dématérialiser les processus avec les fournisseurs sans s’assurer de leur bonne compréhension de la démarche fait courir le risque de son échec.

Un alignement de plus en plus fort entre l’IT et les métiers

Dans ce cadre, le DSI a un rôle fondamental à jouer, car c’est à lui de tirer parti des technologies numériques disponibles pour mettre en place cette transformation, implémenter de nouveaux business modèles et améliorer l’expérience client. Il ne suffit pas d’imaginer les nouvelles possibilités qu’offre la technologie, l’entreprise doit également  se mettre en ordre de marche pour passer avec succès de la vision à l’exécution. Il faut se doter des nouvelles capacités nécessaires, accompagner les processus, et savoir utiliser les actifs stratégiques différemment tout en gérant les risques associés au changement.

Face à ces enjeux et aux pressions multiples, le défi du DSI est d’amener ses équipes à concevoir ce changement comme une opportunité́ de concentrer leurs efforts sur le support à l’innovation plutôt que sur la gestion des affaires courantes. C’est pour lui une fantastique opportunité de contribuer à l’élaboration de la stratégie de l’entreprise, en identifiant les moyens technologiques nécessaires permettant de transformer la vision des métiers en réussite opérationnelle. Grace à son aptitude à gérer des projets complexes, le DSI est particulièrement bien placé pour  comprendre les réelles opportunités et les risques liés à tout projet de transformation. Son rôle est d’autant plus critique que l’on considère que les deux tiers des projets de transformation numérique échouent car l’entreprise évalue mal les moyens humains ou techniques nécessaires à la réussite de ce type de projets.

Pour diminuer les risques liés aux projets de transformation digitale on voit de plus en plus d’entreprises réévaluer la place de l’Architecture d’Entreprise au sein des équipes IT pour lui assigner un rôle plus stratégique. Il semble y avoir une prise de conscience sur le fait que l’Architecture d’Entreprise, grâce à ses méthodes et à ses outils, peut permette de mieux maîtriser la complexité des projets de transformation. Sur ce thème, le Centre d’Excellence Sur l’Architecture, le Management et l’Economie des Systèmes - CESAMES – et The Open Group consortium qui œuvre dans le domaine de l’IT au développement de standards ouverts, ont récemment publié un livre blanc intitulé Enjeux & compétences de la transformation numérique, auquel MEGA International a contribué et dont je vous recommande chaudement la lecture.