annuler
Affichage des résultats de 
Afficher  uniquement  | Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

Que signifie l’accélération numérique pour le business aujourd’hui ?

Robert Raiola intervenant à la table-ronde sur la Transformation numerique au forum Impact PME-BFM Business.jpg
2850
0

L’accélération numérique transforme le business

Dans ce contexte de transformation digitale qui s’accélère, Fleury Michon a créé son « Hub consommateur » pour valoriser le retour d’expérience de ses clients, tandis que Casino a renouvelé sa relation client, ses canaux de distribution et ses métiers grâce à Cdiscount. 

MEGA souligne la tendance prédominante des nouvelles demandes des clients BtoB qui ressemblent de plus en plus à celles du grand public (BtoC) : recherche de simplicité, d’innovation et d’agilité. Avec un marketing à plus de 70% digital, l’enjeu pour MEGA est d’aider ses clients à réussir leur transformation numérique non seulement en les accompagnant sur leurs problématiques IT mais aussi en les aidant à transformer leur business.

 

L’implication du management est cruciale

Le rôle du top management est déterminant pour réussir la transformation digitale dans les entreprises et ce d’autant plus que l’acculturation prend du temps.

Pour Fleury Michon, le COMEX et les salariés ambassadeurs sont acteurs du changement avec un programme d’accompagnement ad hoc. Casino a également mis la transformation numérique au cœur de son organisation en créant une division spécifique directement rattachée à la direction générale.

Pour MEGA, l’implication de la direction est essentielle car pour réussir, il faut avoir une approche holistique qui mobilise l’ensemble de l’entreprise. Le rôle du Comex s’articule notamment autour de 4 dimensions :

  • Définir la stratégie digitale
  • Clarifier le rôle de l’IT dans cette stratégie
  • Assurer que la gestion des données respecte les réglementations
  • Prendre en compte les nouveaux risques liés au digital (cybersécurité, réputation, etc.)

 

La cybersécurité en question

C’est la priorité pour toutes les entreprises. Pourtant, avant de l’avoir vécu, le risque de cyber-attaque est sous-estimé. C’est ce dont a pu témoigner Fleury Michon qui a subi une attaque informatique dans ses usines en avril 2019.  Cela a bloqué la chaîne de production pendant 4 jours et il a fallu plus de 3 semaines pour tout remettre en service (accès, e-mail, etc.). L’accélération digitale est si rapide qu’on en oublie les bases. Il s’agit surtout de bon sens et de vigilance au quotidien (e-mail, ports USB, etc.). 

Pour Robert Raiola @rraiola , « les risques sont de plus en plus nombreux, multiples et pas uniquement "cyber". Ils sont aussi environnementaux, sociétaux ou liés à la réputation. » Le conseil est ainsi d’appréhender les risques dans leur multiplicité et de mettre en place un plan de continuité du business adapté, le plus en amont possible.

 

La relations avec les clients : vers plus de proximité

Casino a créé son application « Casino max » pour proposer des promotions et un programme de fidélité digital à ses clients. Elle compte plus de 500 000 d’utilisateurs.

MEGA met également ses clients au centre de sa stratégie à travers une approche de co-création pour ses produits et services. « Nous avons mis en place un module d’idéation avec un système de vote pour développer les solutions en conséquence. Un customer advisory board réunit aussi nos clients 4 fois par an pour recueillir leurs avis et co-construire notre offre », explique Robert Raiola.

Fleury Michon organise quant à lui des débats sur les recettes avec ses clients via son « Hub consommateurs » avec un système de notation de 1 à 8 pour optimiser les recettes en fonction des suggestions les plus populaires dans les 24 heures.

 

La disruption au cœur de la transformation digitale, tous secteurs confondus

Pour Fleury Michon, la concurrence nouvelle génération vient des start-up Allo resto, Frichti ou Uber eats. Pour y faire face, la société a créé un pôle “Nouveaux services” depuis 3 ans et adapte son offre aux nouveaux usages, avec par exemple la création des Salad’jars.  

Parmi les nouveaux concurrents de Casino figurent Amazon et de manière moins frontale les acteurs du paiement et de la fidélisation.

MEGA est aussi confrontée à la concurrence de nouveaux acteurs qui sont « cloud native » et qui n’ont pas à gérer la compatibilité indispensable aux clients historiques. « Cela nous oblige à accélérer certaines évolutions qui sont importantes pour gagner de nouveaux clients. Nous accompagnons également nos clients existants dans l’évolution de leurs problématiques d’architecture d’entreprise en fonction de leurs nouvelles attentes », souligne Robert Raiola.

 

La gestion des talents comme enjeu de développement 

Le recrutement est compliqué sur les métiers en tension mais les innovations ne manquent pas. L’atout pour MEGA est d’être une société internationale qui propose une mobilité et des évolutions de carrière attractives, notamment pour les jeunes recrues.

Casino capitalise sur les nouveaux profils du numérique, le e-learning et un programme d’ambassadeurs pour renforcer la culture numérique de ses équipes. 

Fleury Michon offre un double parcours avec des échanges entre ses usines en Vendée et son site parisien. Les collaborateurs jouent également un rôle important dans l’évolution de la relation clients à l’ère de l’accélération numérique.

 

La table-ronde a réuni plus de 80 personnes et a donné lieu à des échanges avec les participants sur différents sujets, notamment : l’implication des dirigeants dans la transformation digitale, la part des start-up dans l’écosystème, le rôle de l’open innovation et la perception des collaborateurs face à cette accélération numérique.

2850
0
Comment
MEGA

L’accélération numérique transforme le business

Dans ce contexte de transformation digitale qui s’accélère, Fleury Michon a créé son « Hub consommateur » pour valoriser le retour d’expérience de ses clients, tandis que Casino a renouvelé sa relation client, ses canaux de distribution et ses métiers grâce à Cdiscount. 

MEGA souligne la tendance prédominante des nouvelles demandes des clients BtoB qui ressemblent de plus en plus à celles du grand public (BtoC) : recherche de simplicité, d’innovation et d’agilité. Avec un marketing à plus de 70% digital, l’enjeu pour MEGA est d’aider ses clients à réussir leur transformation numérique non seulement en les accompagnant sur leurs problématiques IT mais aussi en les aidant à transformer leur business.

 

L’implication du management est cruciale

Le rôle du top management est déterminant pour réussir la transformation digitale dans les entreprises et ce d’autant plus que l’acculturation prend du temps.

Pour Fleury Michon, le COMEX et les salariés ambassadeurs sont acteurs du changement avec un programme d’accompagnement ad hoc. Casino a également mis la transformation numérique au cœur de son organisation en créant une division spécifique directement rattachée à la direction générale.

Pour MEGA, l’implication de la direction est essentielle car pour réussir, il faut avoir une approche holistique qui mobilise l’ensemble de l’entreprise. Le rôle du Comex s’articule notamment autour de 4 dimensions :

  • Définir la stratégie digitale
  • Clarifier le rôle de l’IT dans cette stratégie
  • Assurer que la gestion des données respecte les réglementations
  • Prendre en compte les nouveaux risques liés au digital (cybersécurité, réputation, etc.)

 

La cybersécurité en question

C’est la priorité pour toutes les entreprises. Pourtant, avant de l’avoir vécu, le risque de cyber-attaque est sous-estimé. C’est ce dont a pu témoigner Fleury Michon qui a subi une attaque informatique dans ses usines en avril 2019.  Cela a bloqué la chaîne de production pendant 4 jours et il a fallu plus de 3 semaines pour tout remettre en service (accès, e-mail, etc.). L’accélération digitale est si rapide qu’on en oublie les bases. Il s’agit surtout de bon sens et de vigilance au quotidien (e-mail, ports USB, etc.). 

Pour Robert Raiola @rraiola , « les risques sont de plus en plus nombreux, multiples et pas uniquement "cyber". Ils sont aussi environnementaux, sociétaux ou liés à la réputation. » Le conseil est ainsi d’appréhender les risques dans leur multiplicité et de mettre en place un plan de continuité du business adapté, le plus en amont possible.

 

La relations avec les clients : vers plus de proximité

Casino a créé son application « Casino max » pour proposer des promotions et un programme de fidélité digital à ses clients. Elle compte plus de 500 000 d’utilisateurs.

MEGA met également ses clients au centre de sa stratégie à travers une approche de co-création pour ses produits et services. « Nous avons mis en place un module d’idéation avec un système de vote pour développer les solutions en conséquence. Un customer advisory board réunit aussi nos clients 4 fois par an pour recueillir leurs avis et co-construire notre offre », explique Robert Raiola.

Fleury Michon organise quant à lui des débats sur les recettes avec ses clients via son « Hub consommateurs » avec un système de notation de 1 à 8 pour optimiser les recettes en fonction des suggestions les plus populaires dans les 24 heures.

 

La disruption au cœur de la transformation digitale, tous secteurs confondus

Pour Fleury Michon, la concurrence nouvelle génération vient des start-up Allo resto, Frichti ou Uber eats. Pour y faire face, la société a créé un pôle “Nouveaux services” depuis 3 ans et adapte son offre aux nouveaux usages, avec par exemple la création des Salad’jars.  

Parmi les nouveaux concurrents de Casino figurent Amazon et de manière moins frontale les acteurs du paiement et de la fidélisation.

MEGA est aussi confrontée à la concurrence de nouveaux acteurs qui sont « cloud native » et qui n’ont pas à gérer la compatibilité indispensable aux clients historiques. « Cela nous oblige à accélérer certaines évolutions qui sont importantes pour gagner de nouveaux clients. Nous accompagnons également nos clients existants dans l’évolution de leurs problématiques d’architecture d’entreprise en fonction de leurs nouvelles attentes », souligne Robert Raiola.

 

La gestion des talents comme enjeu de développement 

Le recrutement est compliqué sur les métiers en tension mais les innovations ne manquent pas. L’atout pour MEGA est d’être une société internationale qui propose une mobilité et des évolutions de carrière attractives, notamment pour les jeunes recrues.

Casino capitalise sur les nouveaux profils du numérique, le e-learning et un programme d’ambassadeurs pour renforcer la culture numérique de ses équipes. 

Fleury Michon offre un double parcours avec des échanges entre ses usines en Vendée et son site parisien. Les collaborateurs jouent également un rôle important dans l’évolution de la relation clients à l’ère de l’accélération numérique.

 

La table-ronde a réuni plus de 80 personnes et a donné lieu à des échanges avec les participants sur différents sujets, notamment : l’implication des dirigeants dans la transformation digitale, la part des start-up dans l’écosystème, le rôle de l’open innovation et la perception des collaborateurs face à cette accélération numérique.