annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

La réussite de nos vacances serait-elle dépendante de la transformation digitale des entreprises ?

0
0
influence transformation digitale sur les vacances

Préparer et profiter de ses vacances en quelques clics…

Plus besoin de passer en agence pour se renseigner sur les destinations qui nous font rêver quand on peut tout simplement regarder depuis son téléphone les offres des agences de voyages, les comparer et vérifier les avis des personnes qui les ont testées avant nous, via les réseaux sociaux ! Ecrire un commentaire positif ou négatif sur les services proposés via le fil twitter de l’entreprise ou sa page Facebook est devenu chose courante. Et tout comme nous, l’entreprise y est très attentive, car elle veut nous donner la meilleure image de ses prestations pour que nous la choisissions, et qu’ensuite nous exprimions à notre tour notre satisfaction.

Une fois en vacances, le matin, depuis votre tablette ou smartphone, vous lisez votre journal, vous réservez des activités ludiques pour les enfants, et vous n’oubliez pas d’actionner à distance l’arrosage des plantes de votre jardin ! A midi, vous recherchez les restaurants les plus proches de vous et consultez les avis, vous faites une réservation en ligne, vous évaluez le trajet pour vous y rendre. L’après-midi, dans une boutique du bord de plage vous craquez pour l’achat d’une planche de surf et pour pouvoir l’acheter vous faites un transfert de votre compte épargne vers votre compte courant via le site de votre banque.

Des vacances dépendantes de la transformation digitale des entreprises ?

Bref, on pourrait écrire un roman sur les vacances de chacun, et surtout sur la manière dont elles sont indéniablement connectées. Pour que toutes ces transactions digitales fonctionnent et nous permettent de passer des vacances sereines, il faut que les entreprises à l’autre bout de notre smartphone, tablette ou ordinateur, aient au préalable repensé leurs produits et services afin qu’ils correspondent et répondent à nos nouveaux besoins.
Elles doivent réaliser leur transformation digitale, c’est-à-dire appréhender nos comportements digitaux, les identifier, les traduire en objectifs, et planifier les capacités à mettre en œuvre (organisation, métier, IT) pour pouvoir atteindre ces objectifs. La modélisation de ces différentes étapes grâce à l’architecture d’entreprise, de la stratégie aux nouveaux processus en passant par les risques associés, est un des principaux facteur clé de succès d’un tel projet.
En effet, afin de nous garantir la meilleure expérience client, les organisations doivent pouvoir se représenter chaque étape de notre parcours. La cartographie des différents points de contact des clients avec l’entreprise, en lien avec les processus métiers sous-jacents, permet d’améliorer ou de créer des nouveaux processus métier qui répondent aux exigences de qualité de l’expérience client décrite.

Côté IT, les applications informatiques qui assurent ces nouveaux systèmes d’engagement clients doivent être agiles et s’intégrer facilement aux systèmes existants. Pour cela, une analyse fine du portefeuille IT permet à la fois de l’optimiser et surtout de le faire évoluer pour être aligné avec les nouveaux besoins métier.

Pour les entreprises qui tardent à prendre le virage de leur transformation digitale voire passent à côté, c’est toute l’expérience client qui est mise à mal. Et, vous comme nous, irons voir sans état d’âme les concurrents qui répondent mieux à nos exigences. Car oui le niveau d’exigence est aujourd’hui très élevé. C’est donc bien les entreprises qui auront adopté une nouvelle approche orienté client grâce aux technologies numériques, en ayant repensé leur stratégie et planifié leur transformation métier et IT, qui réussiront et nous permettront de passer de bonnes vacances cet été !

Comment
MEGA

Préparer et profiter de ses vacances en quelques clics…

Plus besoin de passer en agence pour se renseigner sur les destinations qui nous font rêver quand on peut tout simplement regarder depuis son téléphone les offres des agences de voyages, les comparer et vérifier les avis des personnes qui les ont testées avant nous, via les réseaux sociaux ! Ecrire un commentaire positif ou négatif sur les services proposés via le fil twitter de l’entreprise ou sa page Facebook est devenu chose courante. Et tout comme nous, l’entreprise y est très attentive, car elle veut nous donner la meilleure image de ses prestations pour que nous la choisissions, et qu’ensuite nous exprimions à notre tour notre satisfaction.

Une fois en vacances, le matin, depuis votre tablette ou smartphone, vous lisez votre journal, vous réservez des activités ludiques pour les enfants, et vous n’oubliez pas d’actionner à distance l’arrosage des plantes de votre jardin ! A midi, vous recherchez les restaurants les plus proches de vous et consultez les avis, vous faites une réservation en ligne, vous évaluez le trajet pour vous y rendre. L’après-midi, dans une boutique du bord de plage vous craquez pour l’achat d’une planche de surf et pour pouvoir l’acheter vous faites un transfert de votre compte épargne vers votre compte courant via le site de votre banque.

Des vacances dépendantes de la transformation digitale des entreprises ?

Bref, on pourrait écrire un roman sur les vacances de chacun, et surtout sur la manière dont elles sont indéniablement connectées. Pour que toutes ces transactions digitales fonctionnent et nous permettent de passer des vacances sereines, il faut que les entreprises à l’autre bout de notre smartphone, tablette ou ordinateur, aient au préalable repensé leurs produits et services afin qu’ils correspondent et répondent à nos nouveaux besoins.
Elles doivent réaliser leur transformation digitale, c’est-à-dire appréhender nos comportements digitaux, les identifier, les traduire en objectifs, et planifier les capacités à mettre en œuvre (organisation, métier, IT) pour pouvoir atteindre ces objectifs. La modélisation de ces différentes étapes grâce à l’architecture d’entreprise, de la stratégie aux nouveaux processus en passant par les risques associés, est un des principaux facteur clé de succès d’un tel projet.
En effet, afin de nous garantir la meilleure expérience client, les organisations doivent pouvoir se représenter chaque étape de notre parcours. La cartographie des différents points de contact des clients avec l’entreprise, en lien avec les processus métiers sous-jacents, permet d’améliorer ou de créer des nouveaux processus métier qui répondent aux exigences de qualité de l’expérience client décrite.

Côté IT, les applications informatiques qui assurent ces nouveaux systèmes d’engagement clients doivent être agiles et s’intégrer facilement aux systèmes existants. Pour cela, une analyse fine du portefeuille IT permet à la fois de l’optimiser et surtout de le faire évoluer pour être aligné avec les nouveaux besoins métier.

Pour les entreprises qui tardent à prendre le virage de leur transformation digitale voire passent à côté, c’est toute l’expérience client qui est mise à mal. Et, vous comme nous, irons voir sans état d’âme les concurrents qui répondent mieux à nos exigences. Car oui le niveau d’exigence est aujourd’hui très élevé. C’est donc bien les entreprises qui auront adopté une nouvelle approche orienté client grâce aux technologies numériques, en ayant repensé leur stratégie et planifié leur transformation métier et IT, qui réussiront et nous permettront de passer de bonnes vacances cet été !