annuler
Affichage des résultats de 
Afficher  uniquement  | Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 

La gouvernance des données : d'une vision technique à une approche stratégique

DATA blog visual - may 2022.png
6580
0

La data governance : un rôle stratégique pour les entreprises

Le premier rôle de la gouvernance des données - ou data governance - est d’assurer que l’entreprise ait une connaissance précise de ses données, des processus garants de leur sécurité et de leurs usages. La gouvernance des données consiste, d'une part, à connaitre les propriétaires des données (data owners), la disponibilité de celles-ci pour les activités de l’entreprise et leurs lieux de stockage (data catalog et data assets), et d'autre part à mettre en place les processus de conformité de ces données (règlementations, qualité et sécurité).

Concevoir une stratégie pertinente de gouvernance des données signifie qu'il faut non seulement clarifier leurs usages opérationnels, mais aussi les connecter aux objectifs de l’entreprise.

Les données sont des actifs non-physiques précieux et leur utilisation intense a fait naître le concept d'organisations "data-driven", c'est-à-dire centrées sur les données. L'expression est souvent mal comprise par ceux qui y voient un empilement de technologies et de « branchements » pour transférer et utiliser les données. Cependant, l'approche traditionnelle, monolithique et obsolète de la gestion des données ne produit pas toujours les bénéfices attendus.

Les entreprises performantes ont su placer la technologie au centre de leur stratégie. Elles sont allées au-delà des besoins strictement opérationnels pour mettre en place une véritable stratégie d'innovation basée sur l'utilisation des données. Mais pour relever les défis de la gouvernance des données, les organisations doivent adopter une vision holistique. Ceux qui se sont convertis avec succès à une approche basée sur la gouvernance des données répondent avant tout à des besoins métiers - tels que l'amélioration du parcours client et la personnalisation des expériences proposées.

Les métiers, acteurs clés dans la politique de gouvernance des données

Intégrer les acteurs d'une organisation dans une politique de gouvernance de ce type est un défi. Tout d'abord, il faut considérer la gestion des données comme un tout - de la phase de découverte à l'utilisation finale - en les stockant dans un catalogue pour les gérer et en contrôler la qualité. C'est le rôle du responsable des données que de garantir l'efficacité de ce processus. Pour une exécution optimale, il est primordial de connaitre les acteurs de l'entreprise qui détiennent les données. La gouvernance des données est un défi en tant que tel mais la complexité vient surtout de cette nécessité d'inclure tous les métiers de l'entreprise dans la démarche.

Une source unique et fiable de données, accessible à toutes les parties prenantes, permet de partager un langage commun et d'assurer un niveau de qualité auquel chacun va contribuer. Cette source unique et ce langage commun sont les deux piliers d'une gouvernance des données optimale. Avec une plateforme collaborative, il devient plus simple et efficace de mettre en œuvre cette stratégie de gouvernance, qui permet à chacun d'accéder à des données de qualité égale et aux décideurs d’orienter leurs choix pour stimuler l’innovation.

Finalement, la recherche de l’efficacité et de l’innovation par l’usage des données ne peut pas se faire sans que les parties prenantes ne soient informées ou impliquées. Au-delà d'une approche technique de la gestion des données, il s'agit pour les entreprises d'adopter une gouvernance des données ambitieuse faisant de leurs données un atout stratégique.

Visionnez le replay de la session Data Governance lors de la Conférence MEGA Exchange

6580
0
Comment
ffourquet
MEGA

La data governance : un rôle stratégique pour les entreprises

Le premier rôle de la gouvernance des données - ou data governance - est d’assurer que l’entreprise ait une connaissance précise de ses données, des processus garants de leur sécurité et de leurs usages. La gouvernance des données consiste, d'une part, à connaitre les propriétaires des données (data owners), la disponibilité de celles-ci pour les activités de l’entreprise et leurs lieux de stockage (data catalog et data assets), et d'autre part à mettre en place les processus de conformité de ces données (règlementations, qualité et sécurité).

Concevoir une stratégie pertinente de gouvernance des données signifie qu'il faut non seulement clarifier leurs usages opérationnels, mais aussi les connecter aux objectifs de l’entreprise.

Les données sont des actifs non-physiques précieux et leur utilisation intense a fait naître le concept d'organisations "data-driven", c'est-à-dire centrées sur les données. L'expression est souvent mal comprise par ceux qui y voient un empilement de technologies et de « branchements » pour transférer et utiliser les données. Cependant, l'approche traditionnelle, monolithique et obsolète de la gestion des données ne produit pas toujours les bénéfices attendus.

Les entreprises performantes ont su placer la technologie au centre de leur stratégie. Elles sont allées au-delà des besoins strictement opérationnels pour mettre en place une véritable stratégie d'innovation basée sur l'utilisation des données. Mais pour relever les défis de la gouvernance des données, les organisations doivent adopter une vision holistique. Ceux qui se sont convertis avec succès à une approche basée sur la gouvernance des données répondent avant tout à des besoins métiers - tels que l'amélioration du parcours client et la personnalisation des expériences proposées.

Les métiers, acteurs clés dans la politique de gouvernance des données

Intégrer les acteurs d'une organisation dans une politique de gouvernance de ce type est un défi. Tout d'abord, il faut considérer la gestion des données comme un tout - de la phase de découverte à l'utilisation finale - en les stockant dans un catalogue pour les gérer et en contrôler la qualité. C'est le rôle du responsable des données que de garantir l'efficacité de ce processus. Pour une exécution optimale, il est primordial de connaitre les acteurs de l'entreprise qui détiennent les données. La gouvernance des données est un défi en tant que tel mais la complexité vient surtout de cette nécessité d'inclure tous les métiers de l'entreprise dans la démarche.

Une source unique et fiable de données, accessible à toutes les parties prenantes, permet de partager un langage commun et d'assurer un niveau de qualité auquel chacun va contribuer. Cette source unique et ce langage commun sont les deux piliers d'une gouvernance des données optimale. Avec une plateforme collaborative, il devient plus simple et efficace de mettre en œuvre cette stratégie de gouvernance, qui permet à chacun d'accéder à des données de qualité égale et aux décideurs d’orienter leurs choix pour stimuler l’innovation.

Finalement, la recherche de l’efficacité et de l’innovation par l’usage des données ne peut pas se faire sans que les parties prenantes ne soient informées ou impliquées. Au-delà d'une approche technique de la gestion des données, il s'agit pour les entreprises d'adopter une gouvernance des données ambitieuse faisant de leurs données un atout stratégique.

Visionnez le replay de la session Data Governance lors de la Conférence MEGA Exchange